Qu’est ce que le FNSM ?

Le FNSM a pour mission d’aider tout professionnel des activités de pleine nature et sa famille lors d’un accident ou d’une maladie qui pourraient précariser leur situation matérielle, morale ou psychologique. Il a la charge d’administrer, de gérer et de développer le fonds de solidarité ainsi que de constituer un fonds de réserve financier pour faire face aux situations de précarité de plus en plus nombreuses. En parallèle, le FNSM prend sa mission de prévention très au sérieux.
A retenir

  • Actions de prévention concernant l’exercice de la profession de guide et sensibilisation au cours de la formation initiale des aspirants-guide dispensée à l’ ENSA (Ecole Nationale de Ski et d’Alpinisme – Chamonix)
  • Prévoyance (CIPAV, GBC Montagne/Diot Montagne)
  • Soutien moral et financier – Informations et conseils administratifs avec possibilité d’orientation vers des aides juridiques, psychologiques et assurances
  • Mise en place d’actions événementielles dans le but de récolter des fonds

Un travail de collaboration efficace :

Ce maillage indispensable permet au FNSM de se positionner au plus près des besoins les personnes et de les accompagner au mieux.

Réseau assistance accident (RAA)

Fondation Salomon

La participation du FNSM aux 2 réunions de travail annuelles du RAA permet d’échanger sur nos pratiques et de faire le point sur les interventions communes. Tout au long de l’année ce lien étroit apporte au FNSM des informations en temps réel afin d’intervenir au moment opportun en fonction de la situation du guide et/ou de sa famille. En retour le RAA est informé des démarches que fait le FNSM.

 

En participant aux 2 comités exécutifs de la Fondation Salomon, le FNSM soutient les dossiers des professionnels qu’il suit. Les échanges avec la fondation permettent également au FNSM de prendre connaissance d’autres situations. Entre ces deux entités la communication est essentielle notamment dans le cas de situations d’urgence .

 

Aides

« Aujourd’hui, force est de constater que le FNSM est reconnu et bien identifié par les professionnels de la montagne. Outre le soutien financier face aux accidents et aux situations de précarité toujours plus nombreuses, c’est le lien humain, qui permet aux personnes de se sentir soutenues. En effet, la solidarité exprimée au travers d’un soutien moral, de visites et rencontres des personnes aidées, puis du suivi de l’évolution de l’état de santé ou de l’après décès, représente une place importante et indispensable au sein même des actions du FNSM ».

Les aides en chiffres de 2015 à 2019

Les aides en chiffres pour 2020/2021 Ces deux dernières années ont été particulières en raison de la crise sanitaire. Celle-ci a entraîné une baisse de l’activité professionnelle et une réduction du nombre d’accidents. Néanmoins, une recrudescence des accidents en pratique « amateur » a été constatée.
Le FNSM est donc resté très mobilisé pour répondre à sa mission de solidarité et de soutien en apportant une aide morale, administrative et/ou financière aux professionnels en difficulté ainsi qu’à leurs familles.
Au cours de l’exercice 2020-2021, l’association s’est consacrée à 35 situations :
18 nouvelles situations ont été accompagnées,
17 anciennes situations ont été suivies.
18 soutiens financiers ont été accordés pour un montant de 24330,40€.

La solidarité à travers les frontières:  ce sont aussi des familles de guides italiens décédés, 1 famille de guide espagnol décédé et un guide népalais, qui ont bénéficié de la solidarité du FNSM.

Participation à des actions solidaires: soutiens à des associations mais aussi à des personnes en besoins d’aides matérielles (pot solidaire) en lien avec le monde de la montagne.

FNSM : Prévention et Protection

Indemnités Journalières (IJ)

Le bureau directeur du FNSM invite fermement les professionnels de la montagne, guides et aspirants guides, accompagnateurs en moyenne montagne, moniteurs de skis, etc. à souscrire une assurance indemnité journalière et lance un appel à la responsabilité individuelle de tous les adhérents dans la gestion et la prise en compte des obligations, des charges et devoirs dans l’exercice de sa profession.

Le professionnel de la montagne ne doit négliger aucun des aspects nécessaires à sécuriser son activité. L’assurance Indemnités Journalières doit être considérée comme indispensable et indissociable dans l’exercice d’une activité qu’elle soit saisonnière ou permanente.
A ce sujet, le FNSM s’est associé à Diot Montagne (GBC  Montagne)  et au SNGM afin d’être informé au mieux des différentes propositions d’assurances. Il existe depuis novembre 2015 un contrat d’assurance IJ en cas d’accident, aujourd’hui à 230€/an, pour une indemnité de 30€/jour pendant un an en cas d’accident (contrat groupe ouvert à tous et négocié auprès de GBC).
 Le FNSM sera particulièrement attentif aux personnes ayant eu ce geste de responsabilité.

Pourquoi ?

Le FNSM, dont le rôle est non seulement l’aide mais également la prévention, ne peut qu’engager tous les professionnels de la montagne à reconsidérer cet aspect jusqu’alors quasiment ignoré — volontairement ou inconsciemment — par la majorité des professionnels. C’est aussi cela solidarité !
 Étant une caisse de secours et non pas une assurance le FNSM ne peut subvenir aux besoins de longue durée, ses fonds n’étant pas inépuisables. Pensez à vos proches qui se trouvent démunis face au traumatisme et qui doivent en plus faire face à des difficultés financières et de gestion administrative….
Toute l’équipe en charge du FNSM reste attentive aux demandes des professionnels de la montagne et à la situation de leur famille.
Si vous êtes dans le souci ou connaissez un collègue dans une mauvaise passe ou pour toute autre information, n’hésitez pas à nous contacter.
A noter qu’un livret de prévoyance a été publié. Il est remis tous les ans aux nouveaux diplômés de l’ENSA et disponible dans l’onglet prévoyance